Structure de l’ongle – Nails Care

Coucou mes accros!

Aujourd’hui est un post un petit peu particulier. Je ne vais pas vous présenter de manucure mais vous faire un petit cours d’anatomie sur la structure de l’ongle. Car oui j’ai dans les projets de ce blog de faire une section sur comment prendre bien soin de ses mimines et pour moi il était plus ou moins essentiel de présenter l’anatomie d’un ongle pour savoir précisément de quoi l’on parle par la suite. Et pour aider à mieux visualiser, j’ai indiqué sur un schéma où se situent les choses.

En général, les ongles sont de forme convexe et leur épaisseur varie de 0,02 à 0,75 mm. Le principal élément les composant est la kératine. La kératine est une protéine fibreuse apportant la protection et la fermeté à l’ongle.

L’ongle est structuré de la manière suivante :

Image1

- La matrice de l’ongle (racine) : L’ongle commence sa croissance dans la matrice qui est une partie vivante de l’ongle caché sous l’éponychium. Elle se développe à partir de la matrice germinale, zone épaisse de cellules de l’épiderme sur laquelle elle repose, non visible et située sous le replis proximal. Au niveau de cette zone, les cellules produisent des kératinocytes. Ces nouvelles cellules repoussent les plus anciennes vers l’extérieur où elles sont intégrées à la plaque de l’ongle. L’ongle qui se développe dans la matrice est très souple jusqu’à la kératinisation complète. Par conséquent, tout choc ou lésion au niveau de cette zone peut entraîner une déformation définitive de l’ongle. L’épaisseur et la largeur de l’ongle sont fonction de la forme de la matrice et la forme de la dernière phalange détermine la forme de la plaque de l’ongle. Plus la matrice sera longue, plus l’ongle sera épais.

- Le lit et la plaque de l’ongle : La plaque de l’ongle, couche dure, lisse et en général convexe, repose sur le lit de l’ongle qui est un lit de tissus. La plaque s’étend de la lunule à l’hyponychium. Elle contient des vaisseaux sanguins, des nerfs et des mélanocytes qui produisent la mélanine nourrissant l’ongle. La kératine, produite dans la matrice, pousse vers l’avant sur le lit de l’ongle et se durcit pour devenir une plaque translucide, l’ongle. Le dessous de la plaque contient des sillons longitudinaux qui facilitent son adhésion au lit de l’ongle. Avec l’âge, la plaque s’affine et des stries verticales apparaissent.

- L’éponychium : C’est le bourrelet de peau situé à la base de l’ongle. Il protège la matrice des bactéries et des éventuelles infections. Il est souvent confondu avec la cuticule qui, en fait, n’en constitue que la partie située sur le dessous, où le tissu recouvre la naissance de la plaque. La cuticule correspond à cette fine couche de tissu mort qui adhère à l’ongle récemment formé. Pendant une manucure, l’éponychium est légèrement repoussé pour découvrir la cuticule. L’éponychium suit le mouvement de croissance de la plaque à laquelle il est étroitement uni. L’excroissance qui en résulte est généralement libérée et repoussée pendant la manucure.

- Le périonychium (repli latéral) : C’est le repli de peau qui borde les côtés de l’ongle. La couche cornée de l’ongle s’étend très légèrement sur la plaque pour former une autre pellicule de protection. En général, c’est ici que sont situées les envies (petites peaux mortes).

- L’hyponychium : C’est la zone de peau à l’extrémité du lit de l’ongle entre le bord libre et la peau du bout du doigt. Cette zone forme une barrière étanche qui protège des bactéries et virus.

- Les replis de l’ongle : Ils protègent la matrice et font partie de la peau. Ils forment une barrière qui isole et protège la matrice des infections et des saletés. Le repli latéral protège chaque côté de la plaque de l’ongle.

- La bande onychodermique (ligne de sourire) : C’est la zone plus pâle entre la plaque de l’ongle et l’hyponychium.

- La lunule : C’est une demi-lune de couleur claire qui constitue la partie visible de la matrice. Elle est formée de cellules de kératine qui n’ont pas été encore complètement kératinisées (ou aplaties). La lunule est normalement plus grande sur les pouces. La zone qui la recouvre est la partie la plus fine de la plaque de l’ongle et la plus exposée aux lésions et aux entailles. Toute blessure de cette zone peut donc entraîner des dommages permanents.

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que vous ne vous êtes pas arrachées les cheveux ou les ongles à essayer de comprendre et que mes explications ont été suffisamment claires.
Des bisous et bonne soirée <3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions sur “Structure de l’ongle – Nails Care

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s